Menu



Politique

« L’objectif est d’avoir une marionnette comme commissaire de police », déplore XLD


Rédigé par E. Moris le Samedi 7 Août 2021



Le leader de l’opposition était face à la presse ce matin. Il a déclaré les tentatives du gouvernement de s’attaquer à la constitutionnalité de certains postes.

Il a commencé par évoquer le fait que le directeur de l’Audit n’ait pas eu accès à certains documents, ce qui « est une première », selon lui. Puis, il s’est attardé sur le fait que le nouveau commissaire de police n’assure pour l’instant que la suppléance. « Il est commissaire de police par intérim. Il va le rester selon le bon vouloir du Premier ministre. Il est à la merci du gouvernement. Il peut sauter à tout moment et ne même arriver jusqu’au bout de son contrat de six mois », a déclaré Xavier-Luc Duval. 

Pour le leader du PMSD, l’objectif du gouvernement est limpide. « Il s’agit d’avoir une marionnette au poste de commissaire de police. Donc, quelqu’un qui va suivre les directives du gouvernement. Cela, alors que la Constitution souligne que le commissaire de police n’agit sous aucun contrôle », a-t-il précisé. C’est la raison pour laquelle, a précisé Xavier-Luc Duval, la Constitution prévoit des conditions sévères et onéreuses pour pouvoir faire partir commissaire de police en fonction. 

Xavier-Luc Duval  a donc lancé un appel à Anil Kumar Dip de faire honneur au poste et d’effectuer  son travail d’après les  règles de la constitution, c’est-à-dire d’agir en toute indépendance. 

Le leader de l’opposition a aussi évoqué la vaccination. Il a déclaré que malgré la réouverture totale de nos frontières le 1er octobre, Maurice devrait s’inspirer de la Grande Bretagne en maintenant la quarantaine et en établissant une liste rouge. « Il fait des conditions après la réouverture. Car l’entrée sur le territoire des variants Delta et Beta constitue la plus grande menace. En même temps, il faut que 80% de la population mauricienne soit vacciné avant le 1er octobre. Et pour l’instant, il y a 200 000 seniors et personnes souffrant de commorbidités qui ne sont pas vaccinés », a-t-il souligné.

Samedi 7 Août 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.