Menu



Politique

L'intervention de Pravind Jugnauth à la MBC, un nouvel exercice qui tourne au flop


Rédigé par E. Moris le Vendredi 8 Octobre 2021



Qu'est-ce qui ne va pas chez cet homme serait-on tenter de dire. Il n'y a rien de pire qu'un chef du gouvernement qui ne sait pas se faire comprendre, devient ridicule et conforte la majorité qui n'a pas fait le choix de voter pour lui, qu'elle ne s'est pas trompée.

"Parfois, il vaut mieux se taire". Une communication difficile à suivre. Depuis le début de la pandémie l'exécutif peine à convaincre les Mauriciens de la pertinence de ses décisions dans la gestion de cette crise sanitaire. La com de crise est une affaire de pro et c'est extrêmement compliqué, tant les couacs, les bourdes et mensonges s'accumulent. A sa décharge, le Premier ministre n'est pas le seul qui amène la confusion à la population. Le comité Santé du trio Gaud-Joomaye-Jagutpal fait bien pire. 

Sauf que là, c'est tout de même un homme qui veut se veut le "Sauveur" du pays et qui est la risée de tout un peuple. En se présentant sur sa chaine de propagande, Pravind Jugnauth sait qu'il est en terrain connu. La MBC est à des années lumières des critères de déontologie et d'éthique de quelques confrères locaux, n'en parlons plus ceux de l'étranger, notamment la BBC ou CNN, où Jugnauth junior s'est cassé les dents. Pourtant ce genre d'exercice est travaillé, répété, lu et relu par sa horde de conseillers grassement payée. Mais il faut le reconnaitre, ils ne sont pas bons. Il n'est pas bon. Pas bon du tout. C'est contre sa nature.

Ce n'est plus l'ordre du défaut professionnel mais d'un amateurisme flagrant. Un nouvel exercice donc qui tourne au flop. Dans un entretien qualifié de "fake", le chef du gouvernement fait pour le coup pale figure face à un Obeegadoo sûr de lui, qui aime surjoué sur sa maitrise de la langue française et anglaise. C'est donner une idée de l'ampleur des dégâts.

Allocution ou entretien ? Le Premier ministre a fixé d'un oeil vide et terne son prompteur, sans même un regard pour son interlocuteur, un servile serviteur connu de la place. Pravind Jugnauth a fait ce qu'il sait le mieux faire, faire ses éloges et celui de son gouvernement, et explique qu'il est "pleinement satisfait" de la gestion de la pandémie, soulignant que la vaccination a grandement aidé dans la stratégie.

Tout en remerciant ses partenaires indiens, chinois, le Covax Facility et les États Unis pour les dons de vaccins, Pravind Jugnauth a indiqué l’arrivée de la cargaison du vaccin Pfizer vers la fin de ce mois. Tout ce ramdam pour ça? Oui, au vu de la situation sanitaire dans le pays. 19 personnes décédées en une semaine selon les chiffres officiels, il y a de quoi être inquiet. D'où la séance d'hypnose d'hier pour endormir les esprits.

Vendredi 8 Octobre 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.