Menu


Politique

L'image du jour : Y a-t-il un pilote dans l'avion ?


Rédigé par E. Moris le Vendredi 21 Juin 2019

C'est en présence du ministre mentor, Sir Aneerod Jugnauth et de Somas Appavou, Chief Executive Officer (CEO) d’Air Mauritius, que le nouvel appareil de la compagnie d'aviation nationale baptisé "Chagos Archipelago" a été accueilli à l'aéroport de Plaisance ce vendredi matin.



Après une séance de photos à bord de l'appareil avec notamment Olivier Bancoult, porte-parole de la caus chaogossienne, c'est celle de Sir Anerood Jugnauth, ministre Mentor et le chairman d'Air Mauritius, Somas Appavoo qui a fait réagir la Rédaction.

Alors que Air Mauritius est toujours dans une forte zone de turbulence après que la compagnie a enregistré des pertes d’un milliard pour les 9 derniers mois de 2018 (avril à décembre), le transporteur national a enregistré des pertes de 21,7 millions d'euros, soit environ de Rs 875 millions pour l’exercice financier 2018-2019. 

Si la compagnie justifie ce nouveau crash financier par la hausse du cours du pétrole ou les investissements liés au renouvellement de la flotte d’Air Mauritius et la hausse salariale pour le personnel, on se souvient de la déclaration fracassante de SAJ dans la chronologie de la chute de la BAI lorsque celle-ci perdait de l'argent.

Interrogé par des journalistes, le Premier ministre d'alors, sir Anerood Jugnauth a admis concernant son compte bancaire à l’ex-Bramer Bank et la fermeture de ce compte avant la révocation de la licence que lorsqu'il a appris « toute l’affaire de Ponzi Scheme », il a retiré son argent de la Bramer Bank, tout comme ses collègues à qui il a demandé d’en faire de même.

Un extrait des échanges entre sir Anerood Jugnauth et un journaliste d'une radio privée.

Journaliste : Sa ve dir ki ou inn plis avantageux ki bann épargnants de Bramer ?

SAJ : Kifer ? […] Be ki mo rann mwa kouyon ? Mo kass laba mem ? Ou ti dan mo place ou ti pou rann ou kouyon ou ti pou less ou kass laba mem ? 

Journaliste : Ou Premier ministre ou inn gayn l’information…

SAJ : Premye zafer mo tir mo kass ! Si enn bato pe koule premye zafer mo sov mo lavi.

Journaliste : Mo pense ou la pou sov le pays osi non ?

SAJ : Saki monn fer monn sov le pays tout de suite. Mo bann hesite pou sov le pays mwa !

Une journaliste : Ou pe dir ki lepep kouyon la ? 

SAJ : Boukou bann kouyon mem inn al mett larzan laba. Pas ziss lepep ena mo bann fami mo pa ti kone inn fou larzan ladan !

 


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.