Un autre regard

L'île de la Réunion en deuil : Décès de Mado Ingar, co-fondateur des parfumeries Mado

Mardi 9 Octobre 2018

Amode Ingar (Mado), le co-fondateur des parfumeries Mado est décédé cette nuit à l’âge de 84 ans.


L'île de la Réunion en deuil : Décès de Mado Ingar, co-fondateur des parfumeries Mado
Mado Ingar, co-fondateur du groupe Mado à La Réunion s’est est allé à l’âge de 84 ans des suites d’une longue maladie. Père de trois enfants, il avait dédié sa vie à développer le premier réseau de parfumerie de l’île, créé dans les années 70.

Un dernier hommage lui a été rendu à 13h30 à la grande mosquée de Saint-Denis après la prière de la mi-journée.

Son père et sa mère sont originaires de Plaine-Magnien. Ils se sont installés à La Réunion, plus précisément à St.-Denis, en 1945. 

Ces parfumeries sont issues d’une histoire familiale. À l’origine, "Mado" était une mercerie dans la rue Grand Chemin (anciennement rue Maréchal Leclerc).

Mado perd son père et c'est sa mère Fatma qui est contrainte d'élever seule ses trois fils. Elle ouvre une mercerie, qu’elle nomme d’après l’anagramme de son fils aîné Amod : Mado Mercerie. En 1960, la femme d’affaires convertit la mercerie en parfumerie. C’est ainsi que le premier Mado Parfums voit le jour à La Réunion.

Depuis quelques années, le groupe avait été rebaptisé "Madora" suite à un litige familial.

Son frère Daoud Ingar a popularisé les parfums griffés à Maurice, à travers ses boutiques Mado avec pas moins de 11 succursales.

 

Rédigé par E. Moris le Mardi 9 Octobre 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.