Menu

Société

L'ile Maurice vulnérable face à la menace d'une marée noire


Rédigé par E. Moris le Mercredi 23 Février 2022



Alors que les regards étaient braqués sur l'île soeur, à La Réunion, où un navire mauricien, le Tresta Star coincée sur les rochers du Tremblet, voit la pollution s’échapper de ses cales, l’Île Maurice fait face à l’échouement de trois navires en une seule journée.

Affaire Tresta Star : la firme chinoise chargée de renflouer le navire part en l’absence de paiement

Des bateaux mis en difficulté après le passage du cyclone Emnati et qui se sont échoués en quelques heures, au large de Pointe aux Sables, sur le littoral du Nord-ouest de l'île. L'inquiétude est grandissante auprès de la population. Le traumatisme du vraquier japonais le MV Wakashio est encore ancré dans les esprits.

 

@ Gan
@ Gan
Ce mercredi 23 février, le navire battant pavillon Taiwanais, le Weng Hang Dar 168 transportant 90 tonnes de carburant, avec à son bord avec 65 membres d'équipage, s'est échoué  à 897 mètres des côtes de Pointe-aux-Sables, après avoir lancé un appel de détresse aux autorités mauriciennes à 02h15 ce matin.

Il avait quitté le port quelques jours de cela pour se refugier sur la côte ouest en raison du passage d’Emnati. Une demande d’assistance a été faite à 6 h 55 ce matin. Les autorités concernées ont donc travaillé sur un plan d’évacuation.

 

L'ile Maurice vulnérable face à la menace d'une marée noire
Deux remorqueurs de la Mauritius Ports Authority ont tenté en vain de renflouer le navire, mais en raison de l'état de la mer, les opérations n'ont repris que dans la matinée. Les membres de la National Coast Guard et le Comité de la gestion des catastrophes ont pris part aux opérations de renflouage et de sauvetage. Des équipes de la Special Mobile Force (SMF) et la Mauritius Ports Authority (MPA) ont aussi été mobilisées.

 

Mais entre-temps, ce sont deux autres navires qui se sont drossés sur un banc de sable à Pointe Tortue, à 1 kilomètre des côtes de Bain des Dames. Ils rentraient aussi au port après le cyclone. De ce fait, après avoir évacués et transportés les 53 membres de l'équipage des trois chalutiers à l'hôpital pour des soins, les bateaux ont été encerclés de bouées de protection afin de contenir le diesel en cas de fuite.

Plusieurs mètres de bouées ont été déployés par la société grecque Polygreen Maurice. Les autorités veulent à tout pris éviter le même scénario que le Wakashio. 

 

L'ile Maurice vulnérable face à la menace d'une marée noire
La priorité de la Salvage Team sera d’extraire les 120 tonnes de fioul des trois chalutiers selon le ministre de l'Environnement, Kavi Ramano, à la presse, après la réunion d’urgence qui s’est tenue ce mercredi après-midi.

Le Wen Hang Dar 168 avait 80 tonnes de fioul dans ses réservoirs alors que les deux autres chalutiers, le Foo Man Yu Feng n°1 et le Foo Man Yu Weng 168, ont chacun 20 tonnes de carburant dans leurs réservoirs. A noter que le Vasileos, remorqueur et navire de dépollution mandaté à La Réunion pour intervenir sur le Tresta Star échoué à Saint-Philippe, a été dépêché vers Maurice aujourd’hui. 

Fait troublant, le point commun concernant ses bateaux à la dérive, ce sont les consignes des autorités mauriciennes. En effet, à l’approche du cyclone Emnati, les palangriers ont été invités à quitter la rade et jeter l’ancre à l’extérieur du port. Malmenés par la houle, les navires de pêche ont fini sur les bancs de sable. Tout comme le navire mauricien, le Tresta Star, qui avec le cyclone Batsirai a dérivé jusqu'au Sud de La Réunion, mettant en danger la vie des marins à bord.

 

Pour rappel, le 25 juillet 2020, le pétrolier Wakashio s’échouait au large de Pointe d’Esny à Maurice, entraînant une marée noire, quelques jours plus tard, soit le 9 août 2020. La coque du vraquier japonais s’était brisée laissant s’échapper près de 3 000 tonnes de fioul dans les eaux cristallines. Le capitaine et son second ont été condamnés à 20 mois de prison en décembre dernier. Ils avaient autorisé le navire à s’approcher des côtes mauriciennes pour avoir du réseau téléphonique alors qu’ils célébraient un anniversaire. 
 

L'ile Maurice vulnérable face à la menace d'une marée noire
Toujours à Pointe-aux-Sables, le 7 mars 2021, l’échouement du Lu Rong Yuan Yu 588, un bateau de pêche battant pavillon chinois, s'est échoué sur ses récifs suite aux fortes houles et les rafales dans le sillage de la dépression tropicale Iman avait fait craindre le pire. Les 16 membres d’équipage (chinois ,indonésiens, et philippins) ont été évacués et hélitreuillés par hélicoptère après des appels de détresse. A bord du bateau de pêche, 130 tonnes de mazout et 5 tonnes d’huile de graissage. Des bouées antipollutions avaient été déployées autour du chalutier de 357 tonnes.

Mercredi 23 Février 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.