Menu



Société

L'île Maurice veut devenir le hub en ravitaillement d’hydrocarbures de soute dans la zone océan Indien


Rédigé par E. Moris le Samedi 20 Février 2021



L'île Maurice prévoit de devenir le principal pôle de soutage (approvisionnement des navires en combustible de soute) de l’océan Indien. L’information a été donnée par Gert Nell, directeur commercial de Delta Energy, une société néerlandaise, fournisseur et négociant physique de combustibles marins, opérant à Maurice.

Selon lui, cet objectif fixé par le gouvernement devrait permettre de porter le volume actuel de carburant fourni aux navires transitant par Maurice à 2 millions de tonnes par an. La quantité de combustible de soute distribuée qui tournait autour de 270 000 tonnes en 2013, a nettement augmenté en 5 ans pour atteindre  400 000 en 2017. Et ses perspectives pour les années à venir semblent positives d’autant que le nombre de navires qui pénètrent dans les eaux mauriciennes a sensiblement progressé.

Le pays situé sur l’une des principales routes maritimes du monde (Extrême-Orient – Amérique) reçoit actuellement entre 35 000 et 40 000 navires par an dans le port. 

« Le gouvernement mauricien s'est distingué des autres pays assez tôt en réalisant le véritable potentiel inexploité de l'île et l’impact financier et commercial du transport maritime pourrait beaucoup influencer l'économie locale et nationale », a souligné le 16 février Gert Nell, lors du Maritime Week Africa 2021 de Petrospot.

Il a notamment révélé que Delta Energy pourrait se positionner pour investir dans le soutage. L’île « représente un marché idéalement situé pour investir à long terme pour la construction d'une entreprise de soutage durable et constitue un élément clé de notre stratégie pour aller de l'avant », a-t-il déclaré.

Cette nouvelle perspective des autorités susciterait, tout de même, des inquiétudes quant à l’impact environnemental de ces activités sur l'île fortement fréquentée par les touristes. En juillet 2020, les côtes de l'île ont été affectées, notamment au sud-est, par une marée noire par l’échouement du Wakashio, un vraquier japonais.

Samedi 20 Février 2021


1.Posté par Holycrap le 21/02/2021 13:51
Ils le font exprès ? Le Wakashio n'a pas été une leçon suffisante ? Ont-ils un cerveau ? BLD

2.Posté par Yan le 22/02/2021 03:54
Exactement à contre courant de ce qu'il fait pour la Monde, la planète. Bravo, quel timing.

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.