Menu


Economie

L'île Maurice sur la liste noire de l'UE pour blanchiment d'argent et financement du terrorisme


Rédigé par E. Moris le Jeudi 7 Mai 2020



C'est officiel. La Commission européenne a inclus Maurice dans sa liste d’États qui présentent un risque financier en raison de lacunes dans la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme.

Cette nouvelle avait été ébruitée par l’agence de presse internationale Reuters sur son site web le 5 mai.
Les pays figurants sur cette liste : la Barbade, le Botswana, le Cambodge, le Ghana, la Jamaïque, la Mongolie, le Myanmar, le Nicaragua et le Zimbabwe.

«Les pays figurant sur cette liste représentent des menaces importantes pour le système financier de l'Union»

Le  Groupement d’Action Financière  (GAFI) place Maurice sur liste grise

En vertu de la législation européenne, les banques et autres établissements financiers et fiscaux sont tenus de surveiller de plus près leurs clients qui traitent avec les pays figurant sur la liste.

Mahen Seeruttun, ministre des Services financiers et de la bonne gouvernance, a pour sa part souligné qu’il compte faire le suivi sur toute cette affaire. Mais a, dans une première réaction, il a indiqué qu’il est déplorable que la Commission européenne n’ait pas eu des consultations avec les pays concernés avant de prendre une telle décision. 

 



1.Posté par Rattan Chand le 09/05/2020 13:50
What they do not seem to understand is that having the legislation in place is not enough?; we have to ensure the effectiveness of the legal framework and institutions in delivering the desired outcomes. Our anti money laundering legislation has flashing sharp teeth, but they do not really bite in terms of immediate and effective responses to addressing financial crime.
Mauritius has not made positive and tangible progress on several effectiveness issues, including the lack of effective risk based supervision, the lack of improvement in access to beneficial ownership information, the lack of capability to conduct money laundering investigations, including parallel investigations, the lack of control and oversight over non-profit organizations on terrorism financing, and the lack of implementation of targeted financial sanctions related to terrorism and proliferation financing. There is also an urgent need for a complete review and overhaul of ICAC and other law enforcement agencies to boost the country’s effectiveness in tackling drug and financial crime.

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.