Menu



Société

L'île Maurice se déconfine le 1er mai avec un retour à la normale "partiel"


Rédigé par E. Moris le Vendredi 30 Avril 2021

La réouverture des frontières est prévue pour la mi-2021, mais aucune indication sur les conditions de voyage imposées aux touristes.



Maurice est en confinement depuis le 9 mars 2021, à la suite de cas de transmission du COVID-19 détectés dans la communauté locale . Les autorités mauriciennes ont noté une amélioration des conditions depuis et se déconfine ce samedi 1er mai.

Deux mois après l'annonce du "Lockdown", l'île Maurice va à nouveau se "déconfiner"

Le retour vers la "normale" est partiel. Les autorités mauriciennes ont annoncé un assouplissement des mesures de confinement à partir du 1er mai 2021. Les permis d'accès au travail ne seront plus nécessaires et un certain nombre d'activités publiques seront autorisées, notamment des exercices physiques en plein air et l'utilisation des transports en commun. Les instituts de beauté, les cabinets médicaux et dentaires privés, les cabinets vétérinaires et les opticiens pourront également reprendre leurs activités.

Des restrictions sont maintenues dans des lieux susceptibles a attirer des rassemblements publics, notamment les gymnases, les cinémas, les centres communautaires, les casinos, les bars, les discothèques, les écoles, les restaurants et les lieux de culte, entre autres.

Le port du masque est obligatoire, comme de se laver les mains avec du gel hydroalcoolique quand une personne pénètre dans un lieu clos.

La stratégie vaccinale serait relancée, sans abandonner, le "contact tracing" et si besoin, l'utilisation de la quarantaine stricte. 

La réouverture des frontières est prévue pour la mi-2021, mais aucune indication sur les conditions de voyage imposées aux touristes.

Vendredi 30 Avril 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.