Menu

Société

L’homme derrière CPN Distributors : Jay Kumar Chuttoo, le bleu-eyed boy de nombreux gouvernement


Rédigé par E. Moris le Samedi 11 Décembre 2021



L’homme derrière CPN Distributors : Jay Kumar Chuttoo, le bleu-eyed boy de nombreux gouvernement
Surnommé Akash, cet habitant de Montagne-Longue, fils de planteur, n’a peut-être jamais pris la mer. Mais force est de constater qu’il sait naviguer dans les méandres de la politique. Il arrive toujours à tirer son épingle du jeu et à obtenir des contrats du gouvernement.

Jay Kumar Chuttoo est l’homme derrière CPN Distributors, la firme auprès de qui le ministère de la Santé a acheté du Molnupiravir pour près de Rs 80 millions le 7 décembre. C’est-à-dire un millions de comprimés à Rs 79,90 l’unité. Cela, alors que la veille, le même ministère a acheté 800 000 unités du même comprimé mais cette fois à Rs 9,30 l’unité. Comment se fait-il qu’Akash Chuttoo ait pu empocher un tel jackpot ? 

En fait, c’est une anguille qui sait se tirer d’affaire. Akash Chuttoo débarque réellement sur la scène politique dans les années 2005. Il est alors un die-hard du PTr. Il est l’un des principaux agents de Jean-François Chaumière, tout d’abord Deputy Speaker puis ministre du Travail. Mais Akash Chuttoo sait naviguer sa barque. Même après que Jean-François Chaumière ait été délesté par Navin Ramgoolam, ses affaires sont florissantes. 

Il se positionne dans le domaine du gardiennage. C’est toujours ainsi que les proches du pouvoir se font de l’argent. Tous les bâtiments publics ont besoin d’un service de gardiennage. Cela se monnaie au prix fort. Il y a le gardiennage mais aussi le nettoyage. Il n’est pas étonnant de voir des compagnies de gardiennage changer de nom et changer de tête après un changement de gouvernement.

Tout comme Chaumière sans doute, Akash Chuttoo a changé d’allégeance, comme les carapates changent de chiens. Cette fois, il est avec le MSM. Il est à la tête de RSL Securité. Xavier-Luc Duval a indiqué que cette société a obtenu nombre de contrats de gardiennage avec le gouvernement. 
Entretemps, il s’est diversifié dans la santé. Mais Akash Chuttoo peut être très rusé pour quelqu’un qui n’a qu’un School Certificate.

Néanmoins, il est clair qu’il y a des têtes pensantes derrière toute cette affaire. Il n’aura été qu’un prête-nom. Comment se fait-il que sa compagnie, qui n’a aucune historique dans la fourniture de médicaments et qui n’a fait aucun chiffre d’affaires selon le dernier compte annuels soumis, a pu obtenir l’autorisation d’importer un million de Molnupiravir ? Il ne faut pas prendre les enfants du bon dieu pour des canards boiteux ! Il y a des gens plus important derrière cette affaire. Akash Chuttoo n’a été qu’un prête-nom. 

Tout comme il n’était qu’un prête-nom dans une demande pour l’obtention d’une licence radio à l’époque où le gouvernement en a octroyé deux, soit Planet Fm et Wazaa Fm. Le nom d’Akash Chuttoo figurait dans une application. D’ailleurs, il faut souligner que l’adresse que donne Chuttoo est 24, Rue St Georges, Port-Louis. N’est-ce pas la même adresse qu’une certaine feuille de chou, utilisée pour obtenir l’argent des contribuables à travers des publicités ? 

Kailesh Jagutpal était-il dans la combine pour l’histoire de Molnupiravir ? Est-ce que cela s’est joué à un tout autre niveau ? L’histoire le dira.

Samedi 11 Décembre 2021


1.Posté par Seewoosagur le 11/12/2021 11:42
Un voleur de plus dans le paradis mais tout cela bien entendu avec une rétro-commission à P.Jugnauth.

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.