Menu


Politique

L’express fait bondir Arvin Boolell de son siège


Rédigé par E. Moris le Mercredi 5 Février 2020



Arriver à mettre le doux Arvin Boolell en colère ! C’est l’exploit réalisé par l’express ce matin.

Le leader de l’opposition, critiqué pour n’avoir pas de poigne, qui a dû faire un effort surhumain pour enfiler les habits de gladiateur lundi lors de la PNQ sur le coronavirus, a bondi de son siège en lisant le quotidien du matin ce mercredi.

Il est écrit que Yatin Varma et les expulsés ont tenu une réunion à Curepipe hier. Et l’article insinue que la réunion pourrait avoir eu lieu chez Arvin Boolell.

Comment le/la journaliste est arrivé(e) à cette conclusion ? Il/elle a posé la question à Yatin Varma qui n’a ni confirmé ni démenti. En fait, il n’a rien répondu. Et il/elle n’a pu joindre Arvin Boolell au téléphone.

Sans vouloir prendre la défense d’Arvin Boolell… il faut vraiment être crétin pour abriter une telle réunion chez soi lorsqu’on est encore au PTr et qui plus est chef de file de ce parti au Parlement. De plus, Arvin Boolell, lisse comme pas deux, certains auraient dit capon de chez capons, aurait-il pris ce risque ? Cela équivaudrait automatiquement à susciter le courroux de Navin Ramgoolam !

Un peu de réflexion ne ferait pas de mal à Riche-Terre. Ainsi, Arvin Boolell, comme on pouvait s’y attendre, jure sur tous les dieux qu’il n’est pas associé à cette réunion.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.