International

L'ex-député des Français à l'étranger, Alain Marsaud condamné pour l'emploi fictif de sa fille

Mardi 18 Décembre 2018

L'ancien député Les Républicains (LR) Alain Marsaud fait la Une de l'actualité française ce mardi 18 décembre 2018. Pendant quatre ans, l’ancien parlementaire avait embauché sa fille comme collaboratrice à l’Assemblée de manière fictive.


Alain Marsaud a été condamné mardi à Paris à un an de prison avec sursis, 300.000 euros d’amende et trois ans d’inéligibilité pour avoir détourné des fonds publics en rémunérant sa fille pour un emploi fictif de collaborateur parlementaire.

L’ancien élu est le premier parlementaire condamné dans une affaire d’emploi familial fictif dans le cadre de cette procédure. Il a été condamné pour des détournements de fonds publics sur les périodes allant de septembre 2005 à août 2007 lorsqu’il était député de la Haute-Vienne, puis de juillet 2012 à août 2014, lorsqu’il était député de la 10e circonscription des Français à l’étranger.

C'est à la suite d'une enquête préliminaire ouverte en septembre 2017 lors d’un signalement de Tracfin, la cellule antiblanchiment de Bercy, que Alain Marsaud a d’emblée reconnu les faits, devant les enquêteurs de l’Office central pour la répression de la grande délinquance financière, puis devant les magistrats du parquet. 

Une nouvelle qui causera du chagrin à certains fans à Maurice qui avaient l'habitude de le recevoir en grandes pompes.

A Maurice, cet ex-député très « Françafrique » et ex-juge antiterroriste avait déclaré qu'il portait une arme et prônait la création de milices citoyennes en France.

Alain Marsaud, l'ex député LR des Français établis hors de France, avait fait une sortie fracassante en juillet 2016 : «Je me défends, je porte une arme» a-t-il déclaré, avant de poursuivre: «Je ne souhaite pas laisser le monopole des armes à feux aux assassins». Interrogé sur la meilleure façon de protéger la population française, l'ancien chef du service antiterroriste du parquet de Paris n'hésite pas: la population française doit être armée.

Cette proposition d'Alain Marsaud de créer au sein de la population française des groupes d'autodéfense armés, chargés de patrouiller dans les rues, n'est pas sans rappeler l'initiative du Maire de Bézirers, Monsieur Ménard. En effet, ce dernier avait tenté de créer, en vain, dans sa ville une "garde" de volontaires, chargés d'assurer la protection des habitants.

Rappelons qu'à ce jour, seules les forces de l'ordre, mais aussi les détenteurs d'un permis de chasse, ou les membres d'un club de tir, sont autorisés, sous certaines conditions, à être détenteurs d'une arme de tir en France.

C'est la candidate de La République en Marche Amélia Lakrafi qui est arrivée largement en tête pour succéder à Alain Marsaud, candidat sous la bannière Les Républicains / UDI à Maurice en  juin 2017.

Rédigé par E. Moris le Mardi 18 Décembre 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.