Menu


Faits Divers

L’ex-champion Mervin Aza condamnés pour séquestration et agression


Rédigé par E. Moris le Lundi 30 Septembre 2019



Cela fait toujours un pincement au cœur d’apprendre qu’une personne qui a défendu les couleurs du pays a été condamnée par la justice. C’est le cas de Mervin Aza.

Cet ancien champion de boxe, âgé aujourd’hui de 40 ans, a été trouvé coupable de séquestration et d’agression par la cour intermédiaire. Il a été condamné à un mois de prison avec sursis.

Il était poursuivi après la plainte consignée par un homme de 34 ans le 27 octobre 2015 à Stanley. Jean Daniel Mervin Aza reprochait à l’homme d’avoir volé son téléphone portable. Il l’a donc séquestré, l’a ligoté sur une chaise et l’a agressé.

L’homme a été sévèrement blessé et a dû recevoir des soins à l’hôpital. Outre l’accusation de coups et blessures, Mervin Aza était accusé d’être responsable du fait que la victime n’a pu travailler pendant plus de vingt jours.

Le boxeur qui avait décroché l’or aux Jeux des îles en 2003 avait plaidé coupable. Il a exprimé des regrets en cour. Il a aussi exprimé ses soucis : il est amputé du pied droit, ne jouit pas d’une bonne santé et n’arrive pas à trouver un job stable. Sans compter qu’il a abandonné sa carrière en raison d’un accident de la route survenu en 2006.

C’est la magistrate Navina Parsuramen qui présidait le procès. Mervin Aza a dû signer un engagement de dette d’un montant de Rs 25 000. Il devra éviter tout ennui avec la justice pendant 6 mois. Au cas contraire, il devra purger sa peine en prison. 


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.