Menu



Justice

L'escroc qui promettait de l’emploi dans la fonction publique


Rédigé par E. Moris le Lundi 17 Mai 2021



Un job dans la fonction publique est si alléchant que certains font preuve d’une naïveté déconcertante. Et d’autres en profitent. Omeswary Roopnauth, alias Reshma, fait partie de ces profiteurs.

Elle est poursuivie devant la division financière de la Cour intermédiaire pour fausses promesses d’emploi. Elle a berné bien des gens. Dans le cadre d’un procès qui lui était intenté par la Commission anticorruption pour corruption, elle devait être présente en cour mardi pour indiquer si elle plaidait coupable ou non-coupable. Elle ne s’est jamais pointée. La magistrate a alors fixé une nouvelle date, soit le 27 mai.

Reshma Roopnauth, employée comme Health Care Assistant à l’hôpital SSR, aurait obtenu Rs 2 800 d’une personne qui voulait que son époux soit recruté comme jardinier dans le même établissement hospitalier.

L’affaire remonte au 8 avril 2017. La prévenue de 40 ans fait l’objet d’une autre plainte. Cette fois une habitante de Belle Vue Maurel lui a donné Rs 2 200 pour qu’elle l’aide à obtenir un emploi comme attendant dans un hôpital. Elle a aussi berné bien d’autres pigeons. Elle a soutiré une somme de Rs 3 700 à deux personnes, toujours dans le cadre d’une fausse promesse d’emploi. Elle a aussi obtenu Rs 8 000 d’un couple. Au total, 9 personnes vont témoigner dans le procès de Reshma.

Lundi 17 Mai 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.