Menu



Société

L'équipe Avengers n'exclut pas un lien entre les décès suspects de Kistnen et Kanakiah


Rédigé par E. Moris le Mardi 5 Janvier 2021



L’équipe autoproclamée Avengers a souhaité ses voeux de bonne d'année, puis est revenue sur les affaires concernant les décès suspects de Soopramanien Kistnen et Pravin Kanakiah, à deux jours seulement de la suite de la Private Prosecution contre le ministre Yogida Sawmynaden.

Le panel d'avocats, en l'absence de Roshi Badhain, a révélé qu'une lettre a été envoyée au directeur de l'Icac pour prendre acte qu'aucune interrogation n'a été faite depuis l'enquête du 8 décembre auprès du ministre du Commerce. Une lettre a aussi été envoyée au Speaker, Phokeer pour rendre publique la liste des noms des constituency clerk, et enfin une troisième lettre au commissaire de police afin que les ordres de la cour soient appliqués dans le cadre de l'emploi fictif qu'intente Simla Kisten, la veuve de l’agent du ministre MSM, Soopramanien Kistnen.

Caméras de surveillance à La Louise

Selon Rama Valayden il existe un "cover up" avec un certain engouement du côté de La Louise. Des questions sont soulevées concernant la disparition des images des caméras de surveillance dans cette région. Pour toutes ces raisons, une lettre a été adressé au correspondant de Huawai à Maurice le 31 décembre, pour faire appel à son expertise. 

Dans l’affaire Kanakiah dont le corps a été retrouvé à Gris-Gris, Rama Valayden est revenu sur ces déclarations lors de la conférence de presse du 31 décembre. Il a soulevé plusieurs zones d’ombre et n’exclut cette fois-ci pas un lien avec l’affaire Kistnen.

Il déplore notamment un laxisme au niveau des enquêteurs, et dans ce cas aussi, il y aurait des soucis avec les images des caméras. Selon un témoin, la veille de la découverte du corps de Kanakiah, des individus auraient manipulé des caméras de surveillance. Qui plus est, aucune demande n'a été faite des autorités auprès des gens de la région pour obtenir les images de leurs propres caméras de surveillance. Une aberration selon Rama Valayden, sachant que les images sont disponibles si l'enquête était rigoureuse et sérieuse. 

"Zot pret pou dimande Anvengers si zot ena zimage, emmene tou nou meme. Pé badiné !"

Rappelons que dans un premier temps, le commissaire de police, Khemraj Servansingh, avait accusé certaines personnes, notamment les avocats dans cette affaire de semer une psychose dans le pays. Par la suite, le patron du CCID, Heman Jangi, est venu concéder qu’il s’agit d’un homicide dans le cas Kistnen.

Mardi 5 Janvier 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.