Société

L'enquête sur la tractopelle chargée de 95 kg cocaïne du même voyage que Mauricio, toujours au point mort

Jeudi 3 Octobre 2019

Ce jeudi 3 octobre, trois jours après la date initiale de «soft launch», c'est à 16 heures que procédera le gouvernement à une énième cérémonie de «koup riban» du Metro Express au dépôt de Richelieu.


Si ce projet a fait la grogne des habitants rendant leur vie un véritable enfer par manque de planification et d'organisation, Mauricio sera bien sur les rails, sur un mini tracé pour le lancement d'un «soft launch» devenu «E launch», avec la présence virtuelle du Premier ministre indien Modi.

Retour sur une histoire ahurissante lors du voyage de Mauricio, accueilli en grande pompe le 4 juillet dernier.

Alors que le combat du Premier ministre pou "kass lerein baron la drogue" continue de retentir dans chaque discours, c'est une saisie record de cocaïne qui aura marqué les esprits le 10 juillet. Et pour cause, une tractopelle bourrée de drogue a fait le voyage avec le premier tram, déjouant les chiens renifleurs au port et la vigilance de la brigade anti-drogue !

95 kilos de cocaïne d’une valeur de plus de Rs 1, 4 milliard ont été saisis 

On ne pouvait rêver meilleur accueil pour une saisie record. C'est à bord du battant pavillon Hoegh Antwerp que la tractopelle se pavanait sous le nez des VVIP, dont le Premier ministre, Pravind Jugnauth, le ministre mentor et de la Défense, sir Anerood Jugnauth, des policiers, des journalistes, tous présents au port ce jour-là pour l'accueillir. 

Le reste est digne d'un mauvais film. C'est un employé de Scomat, firme représentant d’importantes marques internationales d’engins de chantier, venu récupérer une tractopelle en provenance du Brésil et commandée par un client, que le pot-aux-roses est découvert.

La drogue était dissimulée dans le moteur. Casse-tête chinois pour retracer la provenance de la drogue puisque, le Hoegh Antwerp a jeté l’ancre au port marocain de Tanger Med au détroit de Gibraltar, au sud de l’Espagne, à Durban en Afrique du Sud, et à Tamatave (Toamasina) Madagascar avant de mettre le cap sur Mombasa au Kenya et Ennore en Inde.

Comment cette importante cargaison a-t-elle pu échapper à la vigilance des autorités anti-drogue ? 

Depuis l'enquête piétine même si le Premier ministre se veut...rassurant. Interrogé sur le fait qu’il n’y a pas eu d'arrestation concernant la saisie record de 95 kilos de cocaïne dans une tractopelle à Pailles. « Certaines enquêtes prennent plus de temps que d’autres », a-t-il indiqué, tout en précisant que le travail se fait.

Rédigé par E. Moris le Jeudi 3 Octobre 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.