Menu



Société

L’enquête sur l’affaire « Cocaïne in tractopelle » se poursuit


Rédigé par E. Moris le Mardi 7 Juillet 2020



Elle traîne ! L’enquête sur l’importation de 92,5 kilos de cocaïne se poursuit toujours.

C’est ce qu’a déclaré le Premier ministre au Parlement ce matin. Il y avait au moins 4 interpellations sur l’affaire de la cocaïne venue à Maurice dans une tractopelle sur le même bateau qu’une rame du Metro Express baptisée Mauricio. L’affaire a éclaté en juillet 2019.

Le Premier ministre a indiqué que l’enquête est toujours en cours.

Il a souligné que depuis cette histoire, 273 tractopelles sont entrée au pays. De ce nombre, 79 ont été passés au scanner, 68 ont été fouillés à la douane et 35 ont subi les deux tests. Les chiens renifleurs n’ont rien détecté sur ces appareils.

L'enquête sur la tractopelle chargés de 95 kg de cocaïne du même voyage que Mauricio toujours u point mort

Comment expliquer que l’enquête traîne toujours ? Pravind Jugnauth a répondu que cette affaire a des ramifications internationales et que les officiers de la Brigade antidrogue sont en contact avec des instances étrangères.

Le grand débat a porté sur les fois où de la drogue est entrée au pays et a été détectée sans que personne ne soit inquiété. Le Premier ministre a insisté que « c’était pareil sous le précédent régime ». Il avait même, ô surprise, une liste de cas durant le régime travailliste où des cas n’ont pas été élucidés. Comme quoi !

Mardi 7 Juillet 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.