Politique

L’économie au centre de la conférence de presse du MMM

Samedi 16 Février 2019

Il a beaucoup été question d’économie et de finances samedi, lors de la conférence de presse hebdomadaire du MMM.

S’appuyant sur les derniers rapports du Fonds monétaire international et de la Mauritius Commercial Bank, Paul Bérenger a indiqué que « l’économie va mal et cela va empirer jusqu’au prochaines législatives ». Pour lui, c’est la conclusion à laquelle les experts du FMI sont arrivés, mais ils « ont utilisé un langage diplomatique » pour le dire.

Il a mis l’accent sur  la dette publique qui, selon lui, va continuer à se détériorer. Actuellement, il est à 64 % du PIB, a précisé Paul Bérenger, qui s’est ensuite attardé sur la baisse des exportations et la « détérioration » du déficit budgétaire.

Paul Bérenger a aussi évoqué le chômage (la moitié des sans-emploi n’ont pas 25 ans), le tourisme (baisse au niveau des recette), l’offshore (la MCB Focus souhaite une surveillance accrue du secteur) et même Air Mauritius (« la compagnie se dirige vers un crash »).

Pour le leader du MMM, c’est le prochain gouvernement qui va hériter de la situation. De ce fait, ajoute-t-il, « un budget électoraliste ne va pas jouer en faveur » de Pravind Jugnauth.

Rédigé par E. Moris le Samedi 16 Février 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.