Menu



Justice

L’avocat Noor Hussenee fait enlever son nom dans le rapport de drogue de Lam Shang Leen


Rédigé par E. Moris le Jeudi 9 Juillet 2020



Me Noor Hussenee est le premier à obtenir que la partie où il est cité dans le rapport Lam Shang Leen soit enlevé. Gageons qu’il n’est pas le dernier. Car, la liste des avocats et autres qui ont demandé une judicial review pour faire enlever leurs noms du rapport Lam Shang Leen sont légion.

Si son cas a connu un dénouement positif aussi tôt, c’est par ce que les représentants légaux de la commission ont indiqué en cour suprême qu’il n’y a pas de « conclusions contre l’avocat ».

Si le nom de Noor Hussenee a été cité dans le rapport, c’est parce qu’il avait rendu visite au trafiquant de drogue Siddick Islam en prison à plusieurs reprises. Cela, alors que ses services n’avaient pas été retenus.

L’avocat n’a pas caché sa joie dans les médias. Il a déclaré que la vérité a triomphé. Certes, son nom sera enlevé. Néanmoins, il aura beaucoup de mal à expliquer pourquoi seuls les trafiquants de drogue reçoivent des visites des avocats comme par enchantement !

Jeudi 9 Juillet 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.