Menu


Diary de Solange

L’attaché de presse businessman


Rédigé par E. Moris le Mercredi 20 Février 2019



Les langues commencent à se délier… Ou plutôt, il ne peut plus se la jouer discret étant donné que l’exercice de recrutement bat son plein.

Ainsi, l’on a appris que l’attaché de presse d’un Senior Minister est l’un des promoteurs, si l’on peut dire, d’une des deux nouvelles radios.

Le lancement est prévu pour très bientôt, à la fin du mois de février. Comme l’attaché de presse est impliqué dans le recrutement, il est forcé de sortir du placard.

La grande question est : est-il en droit de faire cela ? Tout dépend. Certains rappellent que Sobhanund Seeparsand, qui était employé comme conseiller en matière de bonne gouvernance au ministère des Services financiers et de la Bonne gouvernance avait démissionné lorsqu’il est entré dans le domaine public étant l’un des directeurs de la compagnie First Talk Ltd, qui avait fait une demande pour l’obtention d’une licence de radio auprès de l’Independent Broadcasting Authority. Une licence que cette compagnie a obtenue.

Est-ce que ce conseiller va suivre le pas de Seeparsand ?


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.