Politique

L’ancien rédacteur en chef de Samedi Plus, D. Dhooharika réclame Rs 3 millions à l’État

Jeudi 17 Janvier 2019

Il estime que son arrestation et sa détention, en octobre 2011, sont illégales.

Dharmanand Dhooharika réclame réparation et évalue les torts qui lui ont été causés à Rs 3 millions. C’est le montant des dommages que l’ancien rédacteur en chef de Samedi Plus réclame à l’État dans sa plainte déposée en cour suprême le 15 janvier dernier.

Dharmanand Dhooharika s’appuie notamment sur une décision du Privy Council qui avait conclu, le 4 avril 2014, qu’il n’avait obtenu de procès équitable.

Il était poursuivi, rappelons-le, pour « scandalising the court ». Il avait été condamné à trois mois de prison, après la publication de deux articles dans Samedi Plus : dans l’un l’ancien avocat Dev Hurnam réclamait une enquête sur le chef juge d’alors, Bernard Sik Yuen et dans l’autre, un éditorial, Dharmanand Dhooharika a évoqué l’impartialité et l’indépendance des juges.

Le Judicial Committee du Privy Council avait annulé sa condamnation.

Rédigé par E. Moris le Jeudi 17 Janvier 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.