Société

L’affaire du port du Tikka et Sindoor : l’employée d’hôtel n’était pas au courant de la modification du code vestimentaire

Mercredi 14 Novembre 2018

L’affaire du port du Tikka et Sindoor à l’hôtel The Residence, à Belle-Mare, a repris devant l’Employment Relations Tribunal cet après-midi.


Soolekha Dalwahoor, rappelons-le, a été sanctionnée par la direction de l’établissement hôtelier parce qu’elle a refusé d’enlever ces deux symboles.

Elle conteste cette décision. Son homme de loi, Me Bhisham Ramdhonee, a soutenu que sa cliente n’a jamais été informée des amendements apportés au code vestimentaire de l’hôtel. Il soutient aussi que ces amendements ne sont pas clairs. 

De son côté, la Corporate Human Resource Manager de l'hôtel, Wazira Badoorally-Adam, a confirmé que l’établissement  hôtelier  avait effectivement amendé les règlements en septembre 2013.

Elle a ajouté que le personnel en avait été informé parce que cela avait été affiché sur un Notice Board.

Lors de la première séance, le 5 octobre dernier, Soolekha Dalwahoor avait confirmé qu'elle n'a jamais été  informée d’un quelconque changement de règlements.

L’affaire sera de nouveau appelé devant le tribunal le 3 décembre prochain.

Rédigé par E. Moris le Mercredi 14 Novembre 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.