La Mauricienne

L'affaire Roches Noires

Mercredi 17 Octobre 2018

L'affaire Roches Noires a éclaté en 2011 mais continue à faire couler beaucoup d'encre. Après plusieurs arrestations et interrogations ce sera au tour de l'ancien chef du gouvernement Navin Ramgoolam de venir s'expliquer sur toute cette affaire. Où il y aurait eu complot selon une nouvelle déposition pour pervertir le cours de l'enquête policière.


Pour rappel, Anand Kumar Ramdhony avait été arrêté pour le vol d’une montre. 
Jacques Bigaignon, est celui qui avait incriminé Anand Kumar Ramdhony pour recel de la montre qu’il avait lui-même volée à son épouse. Toutefois, son entourage ignore comment le vol de la montre de Mme Bigaignon, une Westar, peut avoir un lien avec celui de la Rolex emportée au bungalow de Navin Ramgoolam. 

Comment et pourquoi Jacques Bigaignon a impliqué Anand Kumar Ramdhony. «Kifer Jacques inn ris Anand dan sa case la. Ziska ler mo pa konpran sa. Nu mari tris pu li ek so fami. Nu pa truv Jacques pe donn Anand sa mont la. Se domaz pu li ek so fami», déclare un proche de Jacques Bigaignon.

Ramdhony fut retrouvé mort dans sa cellule au poste de police de Rivière-du-Rempart. Selon la police, Ramdhony se serait pendu. L’autopsie avait conclu que l'ouvrier en bâtiment était mort par asphyxie due à la pendaison

Peu après, tous les policiers de ce poste de police avaient été mutés ailleurs. La famille du défunt a toujours récusé la thèse de suicide car, selon elle, il y avait trop de zones d’ombre dans cette affaire.  

Un "affaire" qui a suscité un tapage médiatique et connu de nombreux rebondissements par la suite. 

Le grand déballage de Rakesh Gooljaury. Des révélations à la pelle. Voilà comment résumer l’interrogatoire de Gooljaury. Le principal témoin et concerné se serait rendu aux Casernes centrales en toute discrétion et de son propre gré, pour revenir sur la déposition qu’il avait faite en 2011. 

Les différentes dépositions tendent à démontrer que Navin Ramgoolam était sur place au moment du vol. Alors que la déclaration initiale, faite par Gooljaury à l’époque, indiquait que c’est ce dernier qui était sur place à ce moment-là et que le Premier ministre était absent des lieux. Selon Gooljaury, c’est l’ex-PM qui lui aurait demandé de faire cette fausse déclaration. 
  
Dans sa nouvelle déposition, l’homme d’affaires Gooljaury explique que l’ancien Premier ministre avait donné une fête dans son bungalow en présence de plusieurs invités. Nandanee Soornack présente à la soirée, l’avait appelé pour lui demander de retourner à Roches-Noires à cause de l’histoire du vol qui a eu lieu après le départ des invités. 
" J'ai menti par amitié et sous les ordres des puissants. Pas le choix. "
Pour avoir plaidé coupable et être revenu sur ses fausses déclarations, la cour a communié la peine de de trois de prison en travaux communautaires. 

Le voleur n’a jamais pu être retracé à cause des fausses informations qu’il avait fournies à la police à l’époque. L’homme d’affaires a donné des détails importants sur les rôles joués par les DCP Jokhoo et Sooroojbally ce jour-là, pour camoufler l’affaire.  

C'est sur cette affaire notamment où Navin Ramgoolam doit préparer sa défense car toutes les autres charges retenues contre lui ont été rayées. 

Pour autant, la version de Gooljaury sera capitale... ce sera sa parole et les preuves que la police aura recueillies contre celle d'un ancien PM et de deux ex-hauts gradés de la police.

D'autant qu'une version manquera cruellement dans le procès: celle de Nandanee Soornack !

Rédigé par La Mauricienne le Mercredi 17 Octobre 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.