Menu

Société

L’affaire Franklin fait des dommages collatéraux à la NLTA


Rédigé par E. Moris le Mercredi 24 Mai 2023



Heureusement qu’il y a l’affaire Franklin. En effet, un trafic de faux transferts de véhicules au sein de la National Land Transport Authority a été démantelé par l’ICAC.

Décidément, l’organisme dirigé par Kaushik Reesaul est une véritable passoire. On a davantage de chances de tomber sur un ripoux à la NLTA qu’à la prison de Beau-Bassin. Un officier de l’organisme a été arrêté. Et pour cause ! Il aurait facilité 120 transferts de telle façon que l’Etat a occasionné un manque à gagner de Rs 3 millions. Il n’opérait pas seul. Il avait des complices au niveau du Registrar General et les centres de Fitness. C’est suite à l’arrestation de plusieurs prête-noms présumés de Franklin que l’affaire a été mis au jour. Les enquêteurs sont tombés sur des centaines de contrats de vente et de ‘horse power’… sans oublier un sceau de la NLTA. Les codes bar émanant supposément du bureau du Registrar General sur l’acte de vente étaient faux !

Mercredi 24 Mai 2023

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.


LES PLUS LUS EN 24H