Menu



Société

L'activiste Bruneau Laurette symbole de la révolte citoyenne devient la nouvelle cible du gouvernement


Rédigé par E. Moris le Vendredi 12 Février 2021

C’est la première fois qu’un illustre inconnu arrive à fédérer et rassembler des Mauriciens sur le "koltar" et pour la même cause : "BLD". Qui connaissait Bruneau Laurette il y a quelques mois ? L’expert en sécurité et en combat rapproché est devenu le symbole de la révolte citoyenne mauricienne.



L'appel du travailleur social Bruneau Laurette afin de dénoncer la gestion gouvernementale entourant le naufrage du Wakashio a rassemblé l'île Maurice pour une même cause. Brandissant le drapeau national dans toutes ses revendications, il est devenu au fil du temps celui qui bouscule les codes et le laxisme des autorités.

La gestion du naufrage du Wakashio et les conséquences de la marée noire qui ont touché la côte Est de l'île Maurice ont fini par avoir eu raison de la patience des Mauriciens.

L'incompétence du gouvernement dans la gestion de l'Etat a fini par soulever un vent de révolte au-delà des frontières. La diaspora malgré le confinement et les conditions sanitaires liés à la pandémie mondiale de la Covid-19 n'a cessé de montrer leur soutien et leur solidarité durant ces longs mois de conflits avec le régime au pouvoir.
 
La défiance des Mauriciens envers le gouvernement résulte d'un manque de transparence. Sans compter que le Premier ministre, Pravind Jugnauth refuse de s'excuser ou de s'expliquer sur les scandales d'Etat, allant jusqu'à protéger son ministre impliqué dans une enquête criminelle et judiciaire. Il maintient que son gouvernement est irréprochable. 

Bruneau Laurette: «Mo pa pé mars ar Ramgoolam ou Bérenger. Mo pé mars ar ban sitoyen»

Bruneau Laurette multiplie les interventions suite aux Fake news qui circulent à son sujet. C'est à Plaine-Verte hier, jeudi 11 février, que l'activiste social a remis les points sur les i concernant sa présence et sa participation à la marche qui se tiendra ce samedi 13 février en rassurant tout le monde sur ses intentions politiques. En effet, dans sa conférence de presse, le tout nouveau ministre du Commerce, Soodesh Callichurn a déclaré que l’activiste social avait parlé de rupture et de renouveau mais il a fini aux côtés des anciens leaders politiques actuellement dans l’opposition. Sans parler de "l'Insignifiant" Vikash Nuckcheddy invité à déverser sa bile sur une radio privée déclarant à qui veut l'entendre que ce sont des "ingrats" qui ternissent l'image du pays, oubliant par ailleurs que le gouvernement n'a besoin de l'aide de personne pour le faire seul.

La crainte d’un autre rassemblement comme celui du 29 août inquiète le gouvernement

Quand ce ne sont pas les ministres qui donnent de la voix, ce sont leurs attachés de presse, anciens journalistes, qui découragent les Mauriciens à se rendre à Port-Louis, ce samedi, affirmant avec force et convictions que cette marche est pour faire revenir l'ancien Premier ministre Navin Ramgoolam au pouvoir. La campagne de propagande contre Bruneau Laurette est digne d'une campagne électorale où tous les coups sont permis. Sur les réseaux, les "trolls" du gouvernement s'activent en mitraillant les pages Facebook avec Bruneau Laurette en habit militaire avec un drapeau d’Israël, soulignant qu'il est responsable de la mort d’enfants palestiniens.  

 

Vendredi 12 Février 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.