Menu

Société

L’Oiseau du Paradis: la mère du bébé abandonné reste en détention


Rédigé par E. Moris le Mardi 8 Novembre 2022



L'enfer de la drogue. L'enfer des bébés abandonnés et l'enfer des mères sous l'influence de la drogue. Le cas de ce bébé abandonné a ému toute la population. Le 27 juillet dernier, une femme a quitté l’hôpital Jeetoo contre avis médical en abandonnant son enfant. L’enfant, une fois sa décharge médicale obtenue, a été placé à l’Oiseau du paradis (centre de relais), un établissement situé à Cap Malheureux et géré par le National Children’s Council. 

Enfant né prématurément avec des complications, la petite a été par la suite admise à l’hôpital SSR, à l'unité des soins intensifs de pédiatrie. La ministre Koonjoo-Shah a annoncé qu’un fact-finding committee a été institué pour faire la lumière sur ce cas. Une fois que le comité déposera son rapport, les actions ou sanctions vont suivre. Et sanction il y a eu. Pas là où on l'attendait. En effet, la mère, âgée de 27 ans, a été arrêtée et poursuivie provisoirement sous une charge provisoire d’abandon d’enfant. La police ayant objecté à sa remise en liberté. Rappelons qu'après la naissance, la mère s’était enfuie de l’hôpital.

 

Mardi 8 Novembre 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.