Menu



Société

L’Icac tombe à bras raccourcis sur les flics


Rédigé par E. Moris le Mercredi 21 Octobre 2020



Après le sergent Henrico Armance et la constable Amrita Alphonse, l’Icac a d’autres policiers, anciennement affectés à la brigade antidrogue, dans son viseur.

Ainsi, quatre d’autre eux ont été convoqués pour prendre le thé au Réduit Triangle, soit au siège de l’Icac.

Ces quatre policiers auraient été impliqués également dans la perquisition effectuée en mai 2019 au domicile d’un habitant D’Épinay. Une forte somme d’argent avait été saisie ce jour-là, mais aucune entrée effectuée dans le registre de la brigade antidrogue. La personne en question avait indiqué qu’une partie seulement de l’argent saisi lui avait été restituée, soit Rs 392 000 sur Rs 625 000.

Mercredi 21 Octobre 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.