Menu


Société

L'Icac sort un communiqué sur l'affaire Angus Road


Rédigé par E. Moris le Jeudi 26 Novembre 2020



La Commission anticorruption a émis un communiqué ce jeudi suite, est-il précisé, « aux divers articles de presse concernant les enquêtes dites « Angus Road » et dans le sillage des travaux parlementaires…»

Un communiqué pour ne rien dire en fait ! Car le document donne la définition des sections 46 et 47 de la Prevention of Corruption Act. Il souligne simplement que deux enquêtes ouvertes ont été stoppées, qu’une troisième était gardée sous le coude et deux autres ont été relancées suite à des plaintes déposées cette année.

Depuis 2011, l'affaire Angus Road est entre les mains du "dhobi de classe", Navin Beekharry

Et l’Icac souligne qu’elle travaille selon les procédures établies, que des informations supplémentaires sur les enquêtes conduites pour l’année écoulée peuvent être obtenues dans ses rapports annuels, qu’elle opère en toute indépendance et appelle à la retenue dans les commentaires et diverses interprétations dans les articles de presse et autres plateformes audiovisuelles concernant les enquêtes en cours. Pour un organisme en manque de crédibilité, c’est fort !



1.Posté par Caro le 26/11/2020 17:04
qu’elle opère en toute indépendance et appelle à la retenue
Bien sûr, bien sûr : "en toute indépendance"
ils n ont vraiment pas honte!

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.