Menu



Société

L’Icac pourra convoquer Mario Nobin si elle l’estime nécessaire


Rédigé par E. Moris le Mardi 30 Avril 2019



C’est ce qu’a déclaré en substance le directeur général de la Commission anticorruption ce matin.

Il participait à un atelier de travail sur la nécessité d’encourager les bonnes pratiques au sein des ONGs. Évidemment, Navin Beekarry a été interrogé sur les pouvoirs de l’Icac de convoquer une personne qui détient un poste constitutionnel.

« L’Icac peut convoquer n’importe quelle personne dans le cadre d’une enquête si elle estime qu’il y a des éléments justifiant cette convocation », a déclaré Navin Beekarry.

Il a aussi longuement évoqué la promulgation d’une partie seulement de la Declaration of Assets Act. Il a déclaré que c’était pour permettre à l’Icac de constituer une équipe pour s’occuper des trois aspects de son mandat, c’est-à-dire recueillir les déclarations des avoirs, de gérer ces documents et d’en publier une partie.

Il a aussi indiqué que l’Icac prépare une campagne de sensibilisation sur la déclaration des avoirs, avec notamment la publication d’une newsletter sur le sujet.

Mardi 30 Avril 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.