Menu



Société

L’Icac n’en a pas fini avec l’ancien CEO de la Century Banking


Rédigé par E. Moris le Mardi 17 Novembre 2020



Munir Lallmahamood a encore rendez-vous à l’Icac. Il a deux semaines pour accommoder un déplacement au Réduit Triangle dans son emploi du temps surchargé.

Hier, lundi, il a dû passer trois heures en compagnie des enquêteurs de l’Icac. Ce n’est pas le genre de personnes qu’il a l’habitude de rencontrer dans le domaine de la haute finance. Son interrogatoire s’est déroulé under warning. Rappelons que l’enquête concerne un virement de près d’un demi-milliard de roupies provenant des fonds souverains malaisiens, le 1Malaysia Development Berhad. Cela s’est fait en décembre 2016. 

C’est la deuxième fois qu’il a été entendu dans le cadre de cette affaire. Il était assisté de l’avocat Gavin Glover. Munir Lallmahamood clame son innocence. Il soutient ne rien connaître de l’affaire de blanchiment. Il soutient que l’argent a atterri sur le compte de la CBC à la Banque de Maurice et qu’il n’avait pas à faire des vérifications étant donné que c’est la banque de Hong-Kong qui a fait le virement.

Mardi 17 Novembre 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.