Menu



Société

L’Audit 2019-2020 épingle le projet Safe City


Rédigé par E. Moris le Mercredi 24 Mars 2021



Il y a un manque de transparence, affirme Sunil Romooah, le directeur de l’Audit, dans son rapport pour l’année 2019-2020. Le rapport a été publié hier.

Rappelons que ce rapport couvre les trois mois de confinement de 2020. Concernant le projet Safe City, l’Audit déplore le fait qu’il n’ait pas eu accès à deux contrats signés entre la police et Mauritius Telecom pour un total de 465 millions de dollars. Apparemment, c’est une clause de non-divulgation mutuelle qui fait que les officiers de l’Audit n’ont pas eu accès à ces documents. Le rapport de l’Audit souligne que l’avis de l'Attorney General a été recherché sur le sujet.  

Rappelons que l’Audit a aussi évoqué nombre de dépenses qui ne sont pas expliquées concernant ce projet. Le rapport souligne qu’il n'y a aucune évaluation pour vérifier que le les prix payés étaient justes et raisonnables. Il déplore aussi le fait qu’il n’y avait pas de consultant pour gérer ce projet.

Mercredi 24 Mars 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.