Menu



Société

L’Afrique dans la mélasse, selon l’Association internationale du transport aérien


Rédigé par E. Moris le Jeudi 22 Octobre 2020



Photo illustration
Photo illustration
Oublié le dépaysement ! Finis les savanes, les animaux sauvages et même la brousse !

Le tableau brossé par l’Association internationale du transport aérien, concernant les voyages dans la région africaine, est assez sombre. L’association estime que ce sera moins 30% qu’en 2019 et qu’en 2021, ce sera moins 45%.

C’est ce que souligne l’association dans un communiqué émis mercredi. Ce qui laisse comprendre que l’Iata ne prévoit pas la disparition du nouveau coronavirus avant un moment. Mieux, l’Iata ne prévoit pas un retour à la normale avant au moins trois ans. Ainsi, pour le moment et les quelques mois qui vont suivre, l’Afrique et ses paysages ne constituent pas la principale préoccupation des Européens.

Jeudi 22 Octobre 2020


1.Posté par Franck éric le 22/10/2020 15:26
C'est ça ! Il y a Afrique et Afrique. Je ne suis pas sûr que toutes les compagnies aériennes soient touchées par la crise sanitaire. Je n'ai pas eu l'impression qu'Ethiopian Airlines ait arrêté autant de vols qu'on peut le penser depuis le début de l'année...

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.