Menu


Société

Kolektif Konversasion Solider : «Le gouvernement est coupé de la réalité»


Rédigé par E. Moris le Jeudi 14 Mai 2020

La législation, en général, va être modifiée à l'île Maurice suite à la crise du Covid-19. Un projet de loi décrié par l'opposition, hommes de loi, syndicalistes, défenseurs des droits humains et citoyens lambda.



Une rencontre s'est déroulée au bureau du Premier ministre entre le Koversation Kolektif Solider, les ministres Gobin, Padayachy, Callichurn et Pravind Jugnauth mercredi.

A la fin de la réunion, Jane Ragoo de la Confédération des Travailleurs du Secteur Privé (CTSP) soutient que le Premier ministre ira de l'avant avec les amendements contenus dans le Covid-19 (Miscellaneous Provisions) Bill relatifs aux lois du travail. 

Elle se dit déçue et en colère pour le droit des travailleurs. Pour Ashok Subron «le pays est à genoux» a-t-il déclaré. Rashid Imrith affirme pour sa part que «c'est une déception. L'Etat est coupé de la réalité».
 
Les représentants syndicales pointent du doigt Business Mauritius. 

Le porte-parole du front commun, Ashok Subron affirme que Pravind Jugnauth aurait confirmé que ce sont les recommandations de Business Mauritius qui ont été choisi au détriment des Mauriciens : « Les capitalistes sont en train de dicter la politique de reprise et de déconfinement ».

Les syndicalistes déplorent que le gouvernement profitera de faire une loi pendant que le peuple est confiné. Bafouant et mettant la liberté et les droits civils et politiques en jeu.

A l'Assemblée Boolell a mangé du lion : « Les jours de ce gouvernement sont comptés »
 


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.