Menu


Politique

Kavi Doolub se fait taper sur les doigts pour des propos jugés sexistes


Rédigé par E. Moris le Samedi 29 Février 2020



L’on a le droit de citer qui l’on veut dans ses interventions au Parlement, et même d’abuser des citations, mais certaines expressions sont tout de même limite.

Ainsi, le député Kavi Doolub s’est fait gentiment réprimander par le Speaker lors de son Maiden Speech sur le discours-programme. Des propos qu’il a tenus ont été jugés sexistes par le Speaker.

Kavi Doolub avait repris une phrase, souvent prononcée, selon laquelle « les statistiques sont comme des bikinis, qui montrent tout sauf l’essentiel». Mais Sooroojdev Phokeer lui a demandé de retirer ces propos. Ce qu’il a vite fait.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.