Menu



Politique

Kailesh Jagutpal refuse catégoriquement une enquête sur la mort des 10 patients dialysés


Rédigé par E. Moris le Mardi 20 Avril 2021

Négligence criminelle et médicale en milieu hospitalier, le ministre de la Santé, Kailesh Jagutpal concernant les décès des patients dialysés refuse toute enquête.



Le ministre de la Santé, Kailesh Jagutpal, affirme ce mardi 20 avril au Parlement qu’il n’a aucune intention d’instituer une enquête après le décès de dix patients dialysés.

«Nous sommes très satisfaits»

Répondant à la PNQ du leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval qu'une enquête indépendante soit instituée pour faire la lumière sur les circonstances entourant le décès de 10 patients dialysés en quarantaine en l'espace de trois semaines, le ministre de la Santé s'est refusé à cette demande.

Kailesh Jagutpal a maintenu qu’il n’avait rien à reprocher au personnel soignant et s’est même réjoui du «travail fantastique» malgré les témoignages contradictoires recueillis par les patients-eux-mêmes et leurs proches.

Il y a 1 579 patients qui sont sous dialyse à Maurice (1 285 dans les hôpitaux publics et 294 dans des cliniques privées). Notons que Avishna J, 38 ans, patiente dialysée victime de la Covid-19 est considérée par les autorités comme décédée d'une maladie vasculaire cérébrale et non au Covid-19, à l’hôpital Souillac selon le ministre de la Santé.

Le leader de l’opposition a aussi déposé un document au Parlement qui fait état d’une plainte de négligence médicale logée par la fille d’une patiente dialysée et qui remonte au 16 avril. Il a aussi cité un papier médical, publié dans The Lancet, qui classe Maurice parmi les derniers en matière de traitement de maladies rénales.

Mardi 20 Avril 2021


1.Posté par Gramoune le 20/04/2021 19:22
Pour les Autorités Mauriciennes, c'est clair : il n'y a pas de Covid, pas de
décès lié au Covid. Normal, il faut bientôt accueillir des touristes, donc
tout est clean. C'est un peu comme du temps du chikungunya, où à
Maurice, il n'y avait rien, alors qu'à la Réunion (territoire sous-développé)
il y a eu + de 150 décès...

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.