Menu

Santé

Kailesh Jagutpal contredit le Pm : « Le nombre de cas sévères de Covid a largement diminué »


Rédigé par E. Moris le Dimanche 24 Avril 2022

C'est à en perdre le Nord. Qui croire ? A force de dissimuler les chiffres et à en faire des petits arrangements, difficile de comprendre ce qui se passe réellement dans le pays au niveau sanitaire.



Quand le ministre de la Santé, Kailesh Jagutpal, ne s'amuse pas à chanter du Demi Roussos avec une voix de fillette, il prend plaisir à contredire le Premier ministre. De quoi alimenter les théories d'un gouvernement qui "Bhago", soit la fuite en avant, et qui a peur d'affronter les électeurs lors des municipales. 

 

« Avek vaksinasion, nou’nn fer enn gran progre.» Et c'est dans un aveu désarmant de contradiction, que Jagutpal avoue que bien que la propagation est important « Nous sommes confiants de franchir l’hiver sans grande difficulté ». Les chiffres ne sont ni alarmants ni critiques. Pourtant... « Nous devons renvoyer les élections une fois encore », a déclaré Pravind Jugnauth, lors du nouvel an tamoul au temple Amma Toukay. Le Premier a évoqué l’épidémie de Covid -19 à travers le monde. Il a même fait un tour d’horizon sanitaire dans le monde, allant jusqu’à parler du variant XE en Angleterre. Pravind Jugnauth soutient que la prudence est de mise.

Dimanche 24 Avril 2022


1.Posté par pharma le 25/04/2022 04:56
Qui peut encore croire que Covid=danger ? La vaccination ne sert à rien sauf pour les fragiles. Le masque a rien non plus. Et tout le monde laisse faire… ce monde est fou. Il y a moins de malades que la grippe ou gastro. Goûtez la paix aux gens.

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.