Menu



Un autre regard

Kailash Jagutpal filmé en mode "touss sali"...


Rédigé par E. Moris le Lundi 3 Janvier 2022



Kailash Jagutpal filmé en mode "touss sali"...
La vidéo fait le buzz sur les réseaux sociaux. Et pour cause ! On y voit notre ministre de la Santé, en joyeux boute-en-train lors d'une soirée privée. Nul ne sait de quand date la vidéo mais chacun est d'accord qu'elle tombe mal.

En mode décontracté après une année difficile et sous pression, où l'opposition et la majorité des Mauriciens réclament sa démission à voix haute, pour incompétence criminelle, mauvaise gestion de la crise sanitaire et autre joyeusetés du même ordre, le ministre s'est offert une petite parenthèse entre amis. 

Si certains n'hésitent pas à dénoncer une faute politique dans le contexte de la crise sanitaire, alors que le pays enregistre un nombre record de décès liés au Covid, il est pourtant impossible d'inviter à la sobriété les membres du gouvernement qui s'estiment exempts de tout reproche. Si il s'agit bien de la vie privée qui peut être respectée, l'étalage en place publique est venue des invités. Comme quoi, on ne peut faire confiance à personne...

«Une faute professionnelle quand vous êtes ministre»

A la Santé, cependant, on tousse sur la question de l'exemplarité. « C'est une faute professionnelle quand vous êtes ministre de la Santé. Durant les festivités on demandait aux Mauriciens une mobilisation sans précédent et nous allons être la risée de tous ! », s'indigne un professionnel réputé « C'est une vraie connerie. Difficile d'être crédible et audible après », renchérit un autre.

Au sein des cabinets ministériels, on fronce aussi les sourcils. « On a changé de monde, il y a des appareils photos partout et des réseaux sociaux, on ne peut plus faire ce genre de choses », peste un conseiller. « Cela fait désordre, ce n'est vraiment pas le bon timing », achève un spécialiste de la communication, qui relève le passé turbulent du ministre, amateur de karaoké.

D'autres rappellent que le conseiller du Premier ministre, Zouber Joomaye, porte-parole du comité santé et président du comité de vaccination s'était fait épingler dans une soirée privée "bling-bling", sans masque avec le frère de Kobita Jugnauth.


 

Lundi 3 Janvier 2022


1.Posté par Seewoosagur le 04/01/2022 05:33
Ce n'est pas une faute professionnelle puisque ce n'est pas un professionnel.
Il se moque de nous, comme tout le gvmt Jugnauth.

2.Posté par Gaius Appuleius Dioclès le 04/01/2022 05:34
Kot monn foté?

3.Posté par Mauvais Laguette le 04/01/2022 11:25
Bez so mine la. Plis ki 20 dimounes et li ni met mask ni social-distancing? Moi mo pas gagne droit alle léglise mais sa la tete cocom la p fair jalsa kan lézot p fair sacrifiss. Bour sa dehors do.

4.Posté par Chatwa le 04/01/2022 12:49
Bibitepal kontan amisé li bien kontan touss sali kouma Navin ek so Sounouk. Li éna raison parseki dan pa trop longtemps cé dans cachot ki li pou alle touss sali pas li tout sele mais also many honorable ministers like the holder of Angus Road ki pou Maudit bientôt.

5.Posté par Chatwa le 05/01/2022 09:48
Bibitepal kontan amizé li kontan touss sali pareil kouma Navin ek so Sounouk avant. Astère sirman Sounouk touss sali avek ene joli italien. Bé continié amisé avek to la paye minis plisiers centaines milliers roupies par mois toi ki pas conne nanrien kouma Pinok19 ki pe alle maudit. Apré c dans prison ki to pou alla touss sali et ramas savon avek to banne comouads volères ki finne kokin par centaines millions roupies lor souffrane ek la mort nou banne soeurs ek frères san blié Kistnen. Soy pou lor zotte sa l'année 2022 la.

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.