Politique

Kadadak deal papa-piti : SAJ à l'occasion de Divali parle comme son fils du bien et du mal

Dimanche 20 Octobre 2019

ll manquait le soutient du père lors de cette campagne électorale. Chose faite même si le fils se défend de faire une campagne pour son propre compte.


Hier, samedi soir 19 octobre, à peine le plaidoyer de son fils Pravind Jugnauth terminé en sollicitant son audience pour un nouveau mandat, aux célébrations de Divali organisées par le Vaish Common Front à Rivière-du-Rempart. Le père, ministre mentor sortant a pris le relais dans un véritable jeu de rôle.

Sir Anerood Jugnauth, lors des célébrations de Zeemedia Diwali in Mauritius à Quatre-Bornes a lui aussi parlé comme son fils du bien et du mal. Puis, bille en tête pour faire élire son fils, en vue des élections générales du scrutin du 7 novembre où ce dernier se portera candidat pour la première fois, il a fait appel de nouveau à l'intelligence de la nation :

« Konn fer differans ant la verite ek mansonz. Que la lumière de Divali illumine notre esprit et rejette la décadence, l'indécence et l'immoralité».

A noter la présence de Lady Sarojini Jugnauth et Sayukta Roopun, épouse du ministre sortant des Arts et de la Culture, Pradeep Roopun pour le coup d'envoi du spectacle de Divali, réunissant plusieurs artistes indiens notamment, Zain Imam (Zee TV et acteur de Tashan-E-Ishq ainsi que de Naamkarann), et les chanteurs populaires, Guru Randhawa, et Abhijeet Bhattacharya. 


Politique de kadadka deal papa-piti : Pravind son fils, sa bataille

Rédigé par E. Moris le Dimanche 20 Octobre 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.