Menu

Politique

Jugnauth ramène Veena Ramgoolam au Parlement… 3 expulsions


Rédigé par E. Moris le Mardi 26 Juillet 2022



Alors que l’opposition pensait mettre le feu à la forteresse du gouvernement avec 8 questions sur l’affaire de Sniffing allégué, il a suffi d’une simple question de Kenny Dhunoo pour montrer la fragilité de l’opposition. Elle portait sur les frais médicaux de Navin Ramgoolam en Inde. En fait, c’est une petite phrase de Pravind Jugnauth qui a mis le feu aux poudres. 

Le Premier ministre a déclaré qu’il n’avait pas parlé au leader du PTr mais que c’était l’épouse de ce dernier qui l’avait appelé. Cela a suffi pour faire sortir Shakeel Mohamed de ses gonds. Il y a eu un grand brouhaha. Shakeel Mohamed a finalement été expulsé et named. C’est avec beaucoup de peine que le pauvre Sergeant-at-Arms a pu le faire sortir… avec un Speaker qui hurlait : « Faites votre boulot Sergeant-at-Arms ! »

Puis, à un certain moment, on a entendu un grand bruit. C’est Mahend Gungapersad qui a lancé : « Cheap ! » Il est sorti en même temps… Patrick Assirvaden aussi a été expulsé. Il a contesté le fait que le Premier ministre a dit, dans sa réponse, qu’il était présent à une réunion alors qu’il soutient qu’il n’y était pas. La séance a été suspendue. À la reprise, le Premier ministre a poursuivi avec sa réponse. Résultat, aucune des 8 interpellations portant sur l’affaire de sniffing allégué n’a été répondue. 
Le gouvernement a encore une fois atteint ses objectifs.

Mardi 26 Juillet 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.