Menu


Un autre regard

Journée du Rire : Kok chez le psy


Rédigé par E. Moris le Lundi 6 Mai 2019

Le caricaturiste connu sous le pseudonyme de Kok dessin, se confie chez Zinfos Moris. En cette journée du Rire, nous avions eu envie de lui donner la parole, loin des feutres et des crayons de couleurs.



Etes vous plutôt licorne ou tarte au citron ? Mon frigo est vide...plutôt licorne.

Quelle est la raison de votre envie de dessiner l'actualité ? Il y a quelques années, je m'intéressais peu à l’actualité, je voyais la vie en couleur (ni rouge, ni bleu, ni mauve, ni jaune et surtout pas orange …) plutôt en rose, (clin d'oeil au Power Pouffes). J'ai dessiné pour mon plaisir, puis par la suite j'ai publié mes dessins sur Facebook. Au tout début, ça partait dans tous les sens, je me suis beaucoup autocensuré. Jusqu'au jour où je me suis libéré des carcans et je me suis lâché. Malgré les critiques, je me suis imposé.

Ce qui m'insupporte ce sont les menaces ou insultes gratuites. J'échange souvent avec des abonnés de la page afin d'ouvrir le débat quand on trouve un dessin trop choquant, sexiste, raciste, trop…. Mais c'est ce qui fait aussi l'intérêt d un dessin. 

On a envie de mieux connaître votre univers, qui a été la source de votre inspiration ? Mon Univers est cartoon, je mange cartoon, je bois cartoon, je rêve en cartoon, mais je ne lis pas de BD (rires). 

Si vous deviez changer de job, que souhaiteriez-vous faire ? (interdiction de dire hôtesse de l'air). Pilote chez Air Mauritius !

A quel âge sentiez-vous le besoin de prendre le crayon ? J'ai malheureusement une mémoire de poisson rouge. Mes souvenirs sont défaillants, un peu comme un disque abîmé. Je n'ai aucune idée de l’âge ou la période ou même l’envie de prendre le crayon m'est venu. 

Selon vous, comment les dessinateurs arrivent à s’exprimer, quels sont les interdits. Existe-t-il des sujets tabous à l'île Maurice ? Ayo ! Les interdits il y en a de plus en plus, certains appellent ça l'évolution, moi je trouve que c'est une régression de l'esprit.

Les tabous ? Certaines personnes pensent qu'en fixant des tabous, le monde ira mieux. Selon moi, "fermer sa gueule” sur certain sujet n’améliorera jamais la cohabitation entre les humains, on développe des frustrations, la haine… Et un jour ça explose. 

Quand on regarde vos dessins, il y a surtout des leçons de démocratie, on est là pour apprendre, pour écouter, pour échanger… même si on ne partage pas vos idées, peut-on dire que vous créer l'événement à chaque publication ? Je n’ai pas la prétention de donner des leçons a qui que ce soit sur la démocratie ou tout autre sujet. Mes idées sont les miennes, certains s'y retrouvent, d'autres pas. Ce sont les 'ti l'esprit" qui font l'événement en créant la polémique. 

Pensez-vous avoir comme mission de créer des ponts entre les cultures, entre les religions, entre les régions et de croiser les opinions. Jamais de la vie ! 

Etes vous un militant ou activiste engagé ? 
Militant OUI ! Pour une vie meilleure 
Activiste OUI ! Pour l’amour pas la guerre.
Engagé ? OUI envers ma famille, mes amis...

Un tian c'est un pâté en croûte ? Je suis plutôt mine bouillie/gros pois ou dull pita.

Que pensez-vous de la situation politique à Maurice, vous qui vous intéressez beaucoup à la politique dans vos dessins? Dans une période où les gens ont tellement peur de sortir du bois, de dire ce qu’ils pensent vraiment, mes dessins reflètent l'actualité et la réalité. J'accentue le ridicule d'un coup de crayons...

Pensez-vous qu'il y a un avant et après "Charlie" en ce qui concerne la caricature ?Pour moi il n y a pas un avant et un après Charlie. Le #jesuisCharlie est devenue une mode “ Je suis…à toutes les sauces”. Les "fanatiques", dans un sens et comme de l'autre utilisent l'argument de Charlie Hebdo à tort pour montrer une certaine détermination à anéantir la liberté d'expression, comme une menace à peine voilée. Charlie Hebdo va parfois un peu loin, à titre personnel, je ne comprend pas tous les dessins. Cependant ceux qui disent que c'est mérité ce qui est arrivé à l'équipe de la rédaction, me donne envie de vomir. Un dessin vaut-il une vie humaine ?

Vos dessins sont souvent frontales, caustiques, dérangeantes. Etes-vous adepte du fait que quand les choses vont "mal" que la caricature à du sens ? Je suis adepte du sadomasochisme ! J'aime me faire insulter, me faire menacer … je plaisante. 

C’est quoi une caricature efficace pour vous? Avec un bon dessin, les gens disent des choses qu’ils n’auraient pas dites si ce dessin n’avait pas existé. C’est ça la magie du dessin. C’est pour cela que beaucoup ont peur des images… La caricature suggère et contourne les interdits. Moi je sers à ça, à créer le débat. 

Certaines de vos caricatures ont fait polémique, notamment celles dans lesquelles vous évoquez l’islam. On pense par exemple au dessin après les attentats en Nouvelle-Zélande publié chez Zinfos Moris. Que souhaitiez-vous envoyer comme message ? Je peux comprendre que l'interprétation est propre à tout un chacun, pour autant me traiter de raciste, de communautariste…on nage en plein délire ! Je respecte l'idée d'être critiqué et de ne pas aimer ce que je dessine… Mais je n'oblige personne à venir visiter ma page. 

Pouquoi publiez-vous chez Zinfos Moris et pas chez un autre média ? ZM m'apporte une liberté que d'autres n'ont pas.

Et pour finir...j'aimerais cité une phrase (qui n'est pas de moi) mais que j'affectionne particulièrement : “lorsqu'on on s'attaque a la libert" d'expression, on s'attaque à la démocratie et à la liberté du peuple”.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.