Menu

Régions Océan Indien

Johnson Roussety s’en va-t-en-guerre contre le commissaire de police


Rédigé par E. Moris le Lundi 25 Juillet 2022



Johnson Roussety s’en va-t-en-guerre contre le commissaire de police
Le protocole exigeait que le commissaire de police rencontre le chef commissaire de Rodrigues de son passage dans l’île. C’est ce que Johnson Roussety soutient. Ne pas le faire relève d’un « comportement irrespectueux » ! Sauf que Johnson Roussety n’a pas gardé ce manque d’égards pour lui.

Il s’est exprimé sur Facebook. Il a publié un post très critiques à l’encontre du patron des Casernes centrales. Johnson Roussety soutient même qu’Anil Kumar Dip aurait eu des rencontres « très controversées » et de nature « peu respectable » lors de son passage à Rodrigues. Qu’entend-il dire par cette phrase ? Le chef commissaire n’a pas donné plus de détails. Néanmoins, il a révélé avoir évoqué la question avec le Premier ministre. Et de souligner, comme on aurait pu s’y attendre, que le commissaire de police n'est pas plus important que l'autonomie de Rodrigues.

Rappelons qu’Anil Kumar Dip s’était rendu à Rodrigues après les sérieuses allégations du commissaire à la Jeunesse et su Sports Varok Ravina, qui avait accusé des policiers de s’adonner au trafic de drogue à Rodrigues. Peut-être était-il trop occupé pour aller rencontrer Johnson Roussety ? En tout cas, ce dernier tient au respect du protocole.

Lundi 25 Juillet 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.