Menu



Politique

Joe Lesjongard : « c’était une priorité de permettre à Air Mauritius de redémarrer »


Rédigé par E. Moris le Samedi 2 Octobre 2021



Conférence sur conférence. Un besoin de parler pour exister. C'est ainsi que l'ancien ministre du Tourisme prenant la parole lors d'un point de communication, pour faire le point sur l'actualité de la semaine, n'a pas hésité à déformer quelque peu la situation de la compagnie nationale Air Mauritius.

Selon le président du MSM et ministre des Utilités publiques, Joe Lesjongard, si Air Mauritius s'est retrouvé en administration volontaire cela fait suite aux mauvaises décisions de l'ancien régime. Il a signifié que, pour le gouvernement, « c’était une priorité de permettre à Air Mauritius de redémarrer ».

« Dans un passé récent, il y a eu des mauvaises décisions qui ont plombé Air Mauritius. Il y a eu le ‘hedging’. L’opposition ne cesse de critiquer et certains oublient que ce sont eux qui ont mis la compagnie dans cette situation .»

Il a également déclaré que le gouvernement avait injecté la somme de Rs 12, 5 milliards au sein d’Air Mauritius afin de sauvegarder quelque 2 500 emplois directs et indirects et Rs 650 millions a été décaissée sous le Wage Assistance Scheme (WAS) pour la compagnie nationale.

Qu’en plus des Rs 10,4 milliards déboursées par le gouvernement pour soutenir le milieu touristique, Rs 2,4 milliards additionnelles seront injectées jusqu’au mois de décembre dans ce secteur, le plus affecté par la pandémie.

Puis vint le tour du secrétaire-général du Mouvement socialiste militant Maneesh Gobin, Part time  ministre de l’Agro-industrie et Attorney General, qui d'emblée à réserver ses critiques envers l'opposition.

« Il y a une équipe gouvernementale qui vient avec des développements et il y a une équipe qui ne trouve ‘nanrien pas bon’. Il y a de la débandade au sein de son parti politique, mais il se permet de critiquer et de traiter des autres de tous les noms. On prend note de ce qui arrive, nous ne débauchons personne mais il faudra prévoir d'autres démissions semaine après semaine dans ce parti». 

Faisant appel à la population, le Part Time Attorney General a lancé « Noune pran direction du pei suite à un vote populaire, a bann population reflesi, pran ou destin dan ou lamain et faire le bon choix, rejoigne lekip ki p travail dans la discipline, nu lebra ouvert pu ban dimun de bonn volonté et sincère ».

 

Samedi 2 Octobre 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.