Menu

International

Jean-Pierre Pernaut, l'ex-présentateur star du JT de TF1, est décédé


Rédigé par E. Moris le Mercredi 2 Mars 2022



Jean-Pierre Pernaut, l'ex-présentateur star du JT de TF1, est décédé
Jean-Pierre Pernaut, ex-présentateur star du 13H de TF1, est décédé, a fait savoir sa famille.

L'homme souffrait d'un cancer du poumon, qu'il avait rendu public le 22 novembre dernier : «Et oui, il y a eu une fuite annonçant dans les médias que je souffrais d’un cancer du poumon. C’est vrai, j’ai appris cette maladie au mois de mai dernier. J’ai subi une première opération début juillet, un traitement qui continue depuis quelques semaines. J’attendais un petit peu pour en parler.»

Puis : «Si j’en parle c’est d’abord parce qu’il ne faut pas avoir peur d’en parler, j’en ai déjà eu un, la prostate, vous le savez, j’en avais parlé pour essayer d’améliorer la prévention. Même chose pour le poumon, j’ai cru que ça ne pouvait arriver qu’aux autres. Pendant des années et des années, on m’a dit d’arrêter de fumer, j’y ai pas cru, j’aurais dû arrêter», avait ajouté l’ancien présentateur du journal de 13 heures de TF1.

C'est une figure sacrée du monde des médias qui s'est éteinte. Arrivé à TF1 en 1975, Jean-Pierre Pernaut s'est rapidement installé comme un homme fort du PAF (paysage audiovisuel français). En 1988, la chaîne privatisée par Bouygues un an plus tôt lui confie les rênes du JT de 13h. Et il va révolutionner le journal du midi. Pour imposer sa marque, "JPP" propose de centrer ce rendez-vous sur les régions. Le succès sera tel - 7 millions de téléspectateurs en moyenne - que Jean-Pierre Pernaut ne quittera le costume de présentateur qu'en 2020, après 33 ans, ce qui constitue un record dans l'histoire de la télévision française. 

Il avait déjà quitté une fois les télévisions des Français en 2018 pour soigner un cancer de la prostate. Trois plus ans tard, il a donc été rattrapé par un autre cancer, du poumon cette fois. Un cancer qui lui aura été fatal. Pourtant, sur RTL en novembre, "l'homme des Régions" assurait qu'il "était en pleine forme". Une maladie due en grande partie selon lui à son passé de fumeur : "mon cancer provient à 80% du tabac. Pendant toute ma vie, j'ai fumé entre un et deux paquets par jour, pendant 50 ans", expliquait-il. 
 

Mercredi 2 Mars 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.