Menu



Politique

Jean-Luc Mootoosamy, premier chef d'édition de Radio One : "lalang pena lezo"


Rédigé par E. Moris le Samedi 27 Novembre 2021



Jean-Luc Mootoosamy est un journaliste confirmé qu'on ne présente plus. Ce gestionnaire de programmes médias en zones de conflits, qui a lancé « Media Expertise » avec des professionnels de médias pour des missions de terrain, fait partie des voix de la radio qui sont montés au créneau sur l’IBA (Amendment) Bill.

En écoutant la députée Subashnee Lutchmun-Roy qui déclarait hier à l'assemblée : "This is a fact that we do not have a clear code of conduct for the press" [...] I would like to recommend and propose to this house that we need to set up a "Press Council" which is of utmost importance. We need to have drafted rules and regulations, code of conduct, because it is "un metier as anyone""…

La réplique n'a pas tardé : "Pour votre information, Mme la députée, sachez qu'un code d'éthique et de déontologie existe pour tous les journalistes. Il s'agit de la Charte de Munich de 1971. Il existe aussi un code revu récemment en 2019, la Charte mondiale d'éthique des journalistes. Je vous propose ces deux documents en lien plus bas.
Jean-Luc Mootoosamy : "Rangez la guillotine M. le Premier ministre!"

Madame, il est dommage que vous n'ayez pas demandé ces documents lorsque vous exerciez comme animatrice de radio privée pendant 12 ans, selon vous. Cela devait être difficile pour vous d'annoncer des bulletins d'information dit par des journalistes, sans code d'éthique et de déontologie, pendant tout ce temps...Cependant, là où je suis d'accord avec vous, Madame, à 00h40, en ce samedi matin particulier, c'est que, définitivement, "lalang pena lezo"."
 

Samedi 27 Novembre 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.