Faits Divers

Jean José Bax, du Kolektif Ecolozi Albion, s'est expliqué aux Casernes dans le cadre d’une enquête

Lundi 13 Août 2018

Jean José Bax, du Kolektif Ecolozi Albion, s'est expliqué aux Casernes dans le cadre d’une enquête
Une banderole avait été placée à environ une centaine de mètres du poste de police de Pointe-aux-Sables dans la nuit de mercredi à jeudi.  Attachée au mur de l’église Ste-Marie-Madeleine, un dessin avec des battons de dynamites,  accompagné de : «Dife lor nou. Tic tac tic tac». 

Aucun indice sur le nom de l’imprimeur ni celui de la personne qui l’a commandée. 

Le Kolektif Ekolozik d’Albion et son président Jean José Bax avait par la suite revendiqué cette campagne d'information qui a créé un certain émoi.

Le Kolektif Ekolozik d’Albion a annoncé que ce n’est autre que le début d’une campagne d’information sur le projet de Petroleum Hub qui comprend aussi un stock de gaz et une central électrique. 

Pour le collectif, si le Petroleum Hub voit le jour, cela détruira l’écosystème, ruiner l'économie et menacer la vie même de milliers de personnes. 

Dans le cadre d’une enquête, Jean José Bax, du Kolektif Ecolozi Albion, a passé la journée aux Casernes ce lundi 13 août de s'expliquer sur la banderole montrant une bombe à retardement. Il n'a pas été arrêté.

Le syndicaliste Ivor Tan Yan avait accompagné Jean José Bax aux Casernes, il explique que ces banderoles ont été placées entre Albion et Pointe-aux-Sables depuis au moins un mois et que cette enquête n’a été ouverte qu’après la publication d’un article dans un quotidien. 
«Cette banderole inquiète les autorités alors que ce sont les habitants d’Albion qui sont plutôt inquiets du projet du gouvernement», lance le syndicaliste.

A sa sortie des casernes centrales, Jean José Bax a fait savoir qu'il prévoyait une manifestation contre le projet Petroleum Hub.

A lire également :

https://www.zinfos-moris.com/Pointe-aux-Sables-Une-banderole-mysterieuse-attachee-au-mur-de-l-eglise-Ste-Marie-Madeleine_a717.html

https://www.zinfos-moris.com/Le-Kolektif-Ekolozik-d-Albion-revendique-la-blague-de-mauvais-gout_a725.html

Rédigé par E. Moris le Lundi 13 Août 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.