Menu


Politique

« Je serai le king et non le king-maker », soutient Paul Bérenger


Rédigé par E. Moris le Mardi 22 Octobre 2019



Roi et non faiseur de roi ! Paul Bérenger a été longuement interrogé sur plusieurs sujets d’actualité après l’exercice de dépôt de candidature.

Déjà, il a indiqué que Navin Ramgoolam a « sûrement fait un joke »  en évoquant le terme « king-maker ». « Je serai le king et non le king-maker », a-t-il déclaré.

Pour commenter les affaires qui sont dans l’actualité, telles SenerityGate et NavinGate, Paul Bérenger a surtout utilisé l’ironie. « Encore un (scandale) », a-t-il déclaré concernant la saga autour du Film Rebate Scheme alors que sur l’affaire de publication des relevés bancaires de Navin Ramgoolam, il a lancé : « Il n’y a pas qu’un ! »

Rappelons que Paul Bérenger a aussi fait une sortie contre Nando Bodha concernant la gestion du projet Metro Express. Pour lui, le ministre des Infrastructures est l’un des pires de ce gouvernement.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.