Menu



Société

Jagutpal : «Pena okenn lanket ki bizin fer ek pa finn ena neglizans medikal»


Rédigé par E. Moris le Lundi 12 Avril 2021



Négligence criminelle et médicale en milieu hospitalier, le ministre de la Santé, Kailesh Jagutpal concernant les décès des patients dialysés refuse toute enquête : «Pena okenn lanket ki bizin fer ek pa finn ena neglizans medikal».

Pourtant, le Dr Kailash Jagutpal semble qui ne plus être à une contradiction près avait affirmé, il y encore quelques jours, à qui veut l'entendre, avoir rappelé à l’ordre les chefs des différents départements et services de santé pour éviter d’autres foyers de contamination.

Il dit avoir rappelé à l’ordre les chefs des départements des centres hospitaliers pour non respect du protocole sanitaire et concède qu’il y a eu des manquements dans certains hôpitaux. Et d’ajouter qu’une unité spéciale a été mise en place pour effectuer des visites surprises dans les hôpitaux...

Le Dr Catherine Gaud, conseillère auprès du Bureau du Premier ministre et de la Santé avait aussi dénoncé le manque de rigueur du personnel soignant sur les gestes barrières et le port du masque. De ce fait, comment le Dr Jagutpal peut annoncer aux familles endeuillées qu'aucune enquête ne peut être faite puisque de son propre aveu il y a eu des manquements ?

Comment le Premier ministre peut-il cautionner une telle ineptie ? Certes, tout le monde ne peut être blâmé, mais il y a eu des manquements, et de ce fait il doit y avoir des sanctions. Le système a connu des failles, il faudra tôt ou tard reconnaître qui a fauté, à la mémoire des victimes.

Rappelons que neufs patients dialysés, dont sept positifs à la Covid-19, sont décédés à Maurice en une douzaine de jours.

Lundi 12 Avril 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.