Sport

JIOI 2019 - Stephan Toussaint : «Lapli tou letan tombé dan Curepipe»

Vendredi 19 Juillet 2019

Ses explications étaient attendues. Chose faite ! Le ministre Stephan Toussaint balaie de nouveau de la main les critiques concernant l'état de la pelouse au stade Geoges V lors de la rencontre du match de football entre Maurice et les Seychelles. 

«Eoula, la pluie tombe dans Curepipe pendant six jours. Curepipe ress Curepipe hein».
Après le plagiat du clip officielle des jeux, "l'oubli" de la flamme à Maurice, les problèmes de billetterie, sans compter l'absence d'un village des jeux, monsieur Toussaint trouve les commentaires des Mauriciens «déplaisants» au sujet de l’état de la pelouse du stade George V.

Il ne doit certainement pas maîtriser l'adage "gouverner c'est prévoir", puisque selon lui, l'état de la pluie vient du fait qu'il pleuvait à Curepipe. "C’est automatique que la pelouse soit dans cet état."  

Stade Georges V : Une rénovation au coût de de Rs 94 949 475 qui fait plouf !

Concernant l'état des sièges cassées : «bizin deman dimoun kine kas sa la».  Une enquête sera faite pour connaître les auteurs qui ont cassé les chaises du stade hier. Le ministre s'autorise à affirmer que ce serait peut-être un acte de vandalisme ? Il ferait sûrement mieux de comprendre comment les chaises se sont effondrées comme des dominos, les unes après les autres. Ce qui aurait pu occasionner de graves incidents en terme de sécurité. 

"Evidaman", il ne viendrait pas à l'esprit de Monsieur Toussaint de demander des explications à Rehm Grinaker Construction Co. Ltd qui a obtenu le contrat de rénovation au coût de Rs 94 949 475 concernant les travaux. 
 

Rédigé par E. Moris le Vendredi 19 Juillet 2019


1.Posté par Ramgoulin le 21/07/2019 16:03
Un vrai clown en effet !

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.