Menu


Politique

Ivan est sorti de son sommeil


Rédigé par E. Moris le Samedi 14 Novembre 2020



« Vivant, il est vivant ! » Du moins, il ne dort plus. À l’express, celui qui avait été traité de « Sleeping Chihuahua » par Roshi Bhadain lance : « Demandez à Pravind Jugnauth pourquoi il ne démissionne pas ! Ne le demandez pas à moi ! »

Mais malgré l’impression d’une attaque violente à l’encontre du gouvernement, Ivan Collendavelloo n’est pas pour autant en guerre contre Pravind Jugnauth. C’est juste une déclaration ironique. Comme à son habitude ! Cependant, il ajoute aussi qu’il prend les reçus publiés « at face value ».

Collendavelloo: Le Premier ministre m'a demandé de step down, j'ai préféré la révocation

Qu’est-ce que cela veut dire réellement ? Il faudrait le demander à Ivan et non Pravind cette fois-ci. Mais il ajoute que jusqu’à ce quelqu’un dise qu’ils sont faux, il va faire comme s’ils étaient vrais. En fin de compte, en lisant Ivan Collendavelloo, on a l’impression qu’il en veut peut-être un tout petit peu à Pravind Jugnauth. Et qu’il trouve aussi que ce qui se passe est injuste. Mais il ne sort pas pour autant l’artillerie lourde. Pourquoi ? Mystère…


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.