Menu


Politique

Ivan Collendavelloo objecte à la pétition...tout comme la commission électorale


Rédigé par E. Moris le Lundi 25 Novembre 2019



La pétition électorale de Preetam Seewochurn, qui conteste l’élection d’Ivan Collendavelloo au no 19, a été appelée ce matin devant le chef juge Eddy Balancy.

Ce candidat battu du Reform Party dans cette circonscription soutient qu’il y a eu « bribe électoral massif ». Il a évoqué nombre d’arguments : pension de vieillesse, rapport PRB, MBC, etc.

Comme on pouvait le prévoir, le No 2 du gouvernement, à travers son représentant légal, Me Ravind Chetty, a objecté à la pétition.

Il a demandé un renvoi de l’audience et a indiqué qu’il compte réclamer des détails concernant certains points avancés par Preetam Seewoochurn dans sa pétition.

Notons que les avocats du candidat du Reform Party ont demandé une « early date ». L’affaire a été renvoyée au 13 janvier 2020. Il faut aussi souligner que les autres « personnes », vers qui la pétition électorale est destinée, c’est-à-dire le commissaire électoral, l'Electoral Supervisory Commission et le Returning Officer du No 19, Kevin Moorghen, ont aussi indiqué qu’elles comptent résister à cette plainte. 


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.