Menu


Politique

Ivan Collendavelloo : « Un étranger ne peut venir insulter notre Premier ministre »


Rédigé par E. Moris le Mercredi 1 Mai 2019



Évoquant l’affaire du pilote belge Patrick Hofman, lors de son intervention à Vacoas, le leader du Muvman Liberater a déclaré qu’il n’est pas acceptable qu’un étranger vienne à Maurice et insulte le Premier ministre, ainsi que le pays.

« Allez à La Réunion et insultez les dirigeants de ce pays ! Vous allez voir ce qui va se passer. Allez au Maroc et insultez ses dirigeants et vous verrez la réaction des autorités ! Nous souhaitons la bienvenue aux travailleurs étrangers, mais ils doivent respecter le pays », a-t-il souligné. 

Puis, tout en réclamant un deuxième mandat à la population, il a parlé du combat de Pravind Jugnauth dans l’affaire Medpoint.

« Ils ont tout fait pour lui mettre des bâtons dans les roues. Ils ont dépensé par millions pour se rendre au Privy Council. Mais nous n’allons pas les laisser renverser la tendance », a-t-il déclaré. Une déclaration qui peut prêter à polémique lorsqu’on sait que c’est le Directeur des poursuites publiques qui a fait appel du verdict de la cour suprême favorable à Pravind Jugnauth.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.